8,60

acolitt_extrait

Mercredi 9 avril 1919
Au moins, il est bien habillé. Cravate noire, smoking, tout le tremblement. Si vous devez vous faire tuer, autant laisser de vous l’image la plus flatteuse.
La puanteur qui se plante dans ma gorge me fait tousser. Dans quelques heures, elle va devenir intolérable ; assez forte pour retourner l’estomac d’un poissonnier de Calcutta. Je sors de ma poche un paquet de Capstan, j’en tapote une, je l’allume et j’inhale en laissant la fumée douce nettoyer mes poumons. La mort sent plus mauvais sous les tropiques. Comme la plupart des choses.

Si le talent d’un bon auteur est de plonger ses lecteurs dans un monde ou une époque plus ou moins lointains, alors chapeau ou plutôt “casque colonial anglais” mister Mukherjee ! En plus de la sueur qui perle au front et les épices qui chatouillent notre odorat, nous ressentons profondément le malaise et le malaise du colonialisme.

Available

UGS : 9782072914706 Catégories : , , , Étiquettes : ,
0

Your Cart