10,65

acolitt_extrait

Vivante, je ne l’ai jamais connue, des choses de sa vie je n’ai rien partagé. Elle n’existe pour moi qu’au travers des autres, tant sa mort suscita de réactions transparaissant dans le moindre de leurs actes. En remontant dans le passé, ne cherchant que les faits, je l’ai reconstruite, petite fille triste et putain, au mieux quelqu’un-qui-aurait-pu-être, étiquette qui pourrait tout autant s’appliquer à moi. J’aurais souhaité pouvoir lui accorder une fin anonyme, la reléguer aux quelques mots laconiques du rapport final d’un inspecteur de la Criminelle, avec copie carbone pour le bureau du coroner, et quelques formulaires supplémentaires avant qu’on ne l’emmène à la fosse commune. La seule chose qui ne cadrait pas avec ce souhait, c’était qu’elle n’aurait pas voulu qu’il en fût ainsi. Malgré la brutalité des faits, elle aurait désiré que tout en fût connu. Et puisque je lui dois beaucoup, puisque Je suis le seul qui connaisse vraiment toute l’histoire, j’ai entrepris la rédaction de ce mémoire.

L’écriture est viscérale, attachée à reconstituer une époque, à décrire un lieu, le Los Angeles de la fin des années quarante. En plus de sa noirceur, la violence éclabousse le lecteur par sa crudité, elle est exacerbée par l’écriture, et une narration à la première personne qui nous plonge aux premières loges de l’enquête. L’histoire s’inspire d’un fait divers d’une très grande sauvagerie, et d’une enquête inaboutie autour de laquelle plane encore des spéculations ; un terrain fertile pour Ellroy qui a su tiré un roman labyrinthique à couper le souffle! – Stéphane

Sold out

UGS : 9782743615871 Catégories : , , Étiquette :
0

Your Cart